Ce matin, je vous donne deux petites recettes faites maison, un dentifrice blancheur et une crème de jour (et de nuit) pour les peaux à boutons (ici, à cause des hormones).

Dentifrice au charbon végétal

D’abord, pourquoi du dentifrice maison ?
J’ai vu pas mal de produits tourner sur instagram, au charbon, qui faisait blanchir les dents tout ça. Passons sur les photos ultra retouchées et les prix exorbitants…  je me suis donc penchée sur la question. J’ai fouiné, des heures et des heures. J’ai testé différentes recettes, afin de trouver celle qui, pour moi, était la plus efficace. Et ma pharmacienne m’a également beaucoup aidée !

Temps de préparation : 5min

Faire chauffer au bain marie l’huile de coco, puis ajouter les éléments un à un.
Bien mélanger.
Mettre dans un pot bien propre, et désinfecté.
J’ai laissé la mixture sécher, et je l’ai transformé en poudre. C’est long, très long.
Avec la chaleur, le dentifrice à plutôt l’air maintenant d’une pâte, c’est plus agréable et plus pratique.

Attention : si vous avez une brosse à dent électrique (comme moi), fermez bien la bouche ! Sinon, merci le dalmatien ! Et le charbon végétal, ça tâche !

Au début, le goût et la sensation, c’est assez déroutant. Un peu écoeurant même (l’huile de coco pour ma part). Mais j’ai vite remarqué que mes dents étaient 100x plus propres (même après tous les repas de la journée, je n’avais pas la sensation d’avoir les dents sales) et elles blanchissent petit à petit. C’est très léger, il ne faut pas non plus croire que l’on va se retrouver avec un sourire Colgate à l’Américaine, mais je sens la différence. Autre grosse différence : mon haleine le matin est vraiment plus agréable et c’est pas rien quand tu vis en couple.

Maintenant, revenir à un dentifrice normal, c’est impossible. On s’y habitue très vite. C’est moins cher, ça dure plus longtemps, et ça fait du bien à ta petite bouche !

Conservation : 2 – 3 mois, car pas de conservateur. Mais ce ne sont pas des éléments instables, donc si c’est bien fermé, pas de soucis. Rien ne vous empêche de mettre une huile essentielle faite pour la conservation, comme les clous de Girofle.


Crème de jour avec de la Biafine

Alors, oui, la Biafine, pour les coups de soleil tout ça tout ça. Etonnant, oui je sais. Moi même quand on m’en a parlé, j’étais assez septique. Mais vu ma tête d’adolescente en pleine crise d’acné (j’ai arrêté la pilule, pour des raisons de santé, il y a quelques mois, j’en paye les frais), j’ai tenté. Bref, si vous me suivez sur Instagram (et si c’est pas le cas, c’est par ici), j’ai eu la chance de shooter, pour une collection mariage, avec deux adorables créatrices et mon amour de photographe Lili Eyes (dont je vous parlerais très très très très vite) qui m’ont donné deux trois conseils pour les boutons !
J’ai donc décidé de faire un mix de ce que je savais déjà, et des nouveaux petits conseils :

Mettre dans un pot :

Pourquoi la Biafine ? Car elle est composée à plus de 70% d’eau, et donc elle hydrate parfaitement la peau. De plus, elle permet de dé-rougir la peau (comme pour les coups de soleil) et donc fait disparaître les rougeurs (les inflammations).

Bien mélanger à chaque application (moi je l’applique avec un pinceau).
Matin, très légèrement avant de me maquiller / Le soir en mode masque (en insistant sur les zones boutonneuses).

Conservation : 2/3 mois, c’est pour cela qu’il faut privilégier les petits pots et bien les refermer.


Rituel du matin : 

Rituel du soir :

2x par semaine :

Pour les cicatrices, j’utilise une huile essentielle (plus chère) : Hélichryse Italienne que je mets en tapotant légèrement sur les cicatrices.

Donc même si c’est long, j’ai vraiment l’impression que ça fonctionne bien et que mon visage est bien plus éclatant. Les boutons disparaissent petit à petit !

 


Alors, que pensez-vous des produits faits maison ?


Tous les liens ramènent sur le site d’AromaZone, car c’est un site que j’adore et que j’utilise aujourd’hui car ils expliquent tout.
Je le recommande vivement, les produits sont moins chers qu’ailleurs (et vraiment moins qu’en pharmacie).

 

Share: